Oignons en souffrance à Potou

Ça gronde à Potou dans le département de Louga. Les producteurs d’oignons de la grande Niayes se désolent du fait que de milliers de tonnes d’oignon soient en souffrance dans la zone. Ces maraîchers Gandiolais ont été victimes d’une société qui leur a vendu des semences de mauvaise qualité. A en croire Cheikh Lamane Diop, habitant de la commune, cette mauvaise passe a eu des répercussions sur le prix du produit. Ainsi, dit-il, le prix du kilogramme d’oignon au producteur oscille présentement entre 100 F et 125F sur la place de Potou. Pourtant, précise-t-il, un arrêté du ministère du Commerce fixe celui-ci à 250F. Ce producteur s’offusque également du fait que personne ne lève le plus petit doigt, alors que quand le prix de l’oignon atteint 300 voire 350F, le ministère du Commerce et les affairistes des associations de consommateurs sortent de leur réserve pour indexer une «cherté» des prix. Cheikh Lamane Diop de se lamenter en définitive pour dire que les paysans sont harcelés par les banques et autres mutuelles de crédits à cause de l’étau de la dette.